APPELVENIR
remise commerciale

D’une manière générale, une remise commerciale correspond à une réduction tarifaire qu’un vendeur accorde à son client. Il existe cependant d’autres termes comme la ristourne ou le rabais qui permettent de préciser le type de remise accordée.

La remise commerciale

La remise commerciale est une réduction qui est faite lorsqu’un client achète en quantité importante, ou lorsqu’il répond à des critères spécifiques. C’est ce qu’on appelle le geste commercial : en baissant le prix de vente, le vendeur espère satisfaire son client afin que celui revienne et/ou partage sa satisfaction dans son entourage.

La ristourne correspond à une réduction de prix qui vous est accordée lorsque vous avez réalisé un certain volume d’achat sur une période déterminée. Cette démarche motive l’acheteur à réaliser un certain volume d’achat pour obtenir une baisse du prix, elle prend souvent la forme d’un avoir.

L’escompte

Lorsqu’un client paie une facture rapidement, il est parfois prévu dans les conditions générales de ventes (CGV) de lui accorder une remise commerciale appelée escompte. L’escompte pour règlement anticipé s’exprime souvent en pourcentage du prix de vente.

Le calcul d’une remise commerciale

Lorsqu’un vendeur réalise une remise commerciale, il s’exprime en valeur (par exemple 100 euros de remise) ou en pourcentage sur le prix de vente (5% de remise).

Pour calculer la remise consentie, il faut poser une règle de trois (produits en croix) en fonction des éléments dont vous disposez : prix d’achat initial, prix une fois la remise déduite.

Exemple 1 : Prix initial : 200 €. Prix après remise : 175 €.
Montant de la remise : 200 € – 175 € = 25 €. Calcul : (Montant de la remise*100)/prix initial.
Soit dans l’exemple : (25*100) / 200 = 12,5
Le taux de remise est donc de 12,5 %

Exemple 2 : Prix après remise : 175 €. Taux de remise : 12.5 %
Calcul : Prix initial = prix après remise / (1 – le taux de remise).
Prix initial= 175 / (1 – 0,125) = 200€.

Le plus important est de poser la règle de trois (produit en croix) sans se tromper.

Comment évaluer le montant d’une remise commerciale ?

Il ne s’agit pas ici de se  prononcer sur le montant ou le taux de remise à effectuer chaque cas étant particulier, c’est au dirigeant de fixer la politique tarifaire dont font parti les remises commerciales (en tenant compte du cadre réglementaire).
Par contre, il peut être intéressant de se demander jusqu’où peut-on baisser le prix ?

La nécessité de connaitre le coût de revient unitaire

Avoir une bonne connaissance du coût de revient unitaire permet de bien définir les limites acceptables d’une remise commerciale. En effet comment connaitre l’impact d’une remise sur la rentabilité d’une vente si on ne connait pas la structure de coût de ses produits : taux de marge, niveau de frais fixe, coût d’achat, …

Merci au Blog du dirigeant pour ces informations précieuses.

OK PATRON, votre secrétariat à la carte peut vous aider dans votre gestion quotidienne.

Contactez -nous !

A propos Valérie Gonzalez

Je suis la dirigeante d'OK patron et j'ai le plaisir de vous informer ici sur les différentes problématiques que vous pouvez rencontrer en tant que Dirigeant ou Dirigeant-Formateur. En espérant vous éclairer sur certains sujets un peu flous, au plaisir de vous rencontrer !

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :